Toute l'actu

Spectacle La Beauté du Monde

Il a d'importante révélation à nous faire, ont y trouvera à la fois l'histoire aventureuse d'une conférence improbable, et la portée écologique d'un récit de science-réalité.

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le :

LA BEAUTE DU MONDE :

Dans son beau costume bleu comme l'azur, avec sa cravate de l'espace et ses chaussures blanches vernies, Mickaël Robinet a ému.

On aurait juste envie de rester muet, béat d'admiration.

Il faut juste le voir. Histoire de se réchauffer dans son énergie psychédélique à couper le souffle ; une énergie solaire, ponctuée çà et là de clairs-obscurs poétiques qui rappellent les rêves nostalgiques de l'inoubliable pirate de l'espace Albator, la quête d'un monde meilleur du vaillant Goldorack et tous les rêves de ceux, qui, guerriers du cœur un peu moins héroïque, rêvent encore d'un monde un peu plus beau, plus humain, moins absurde…

C'est tout cela que raconte Mickaël Robinet dans sa Beauté du monde : la bombe atomique et les centrales nucléaires, les relations toujours compliquées entre les différents États, les différentes religions mais les mêmes hommes depuis la création de la planète qui n'en finissent pas de s'occuper en se cherchant querelle en jouant aux cow-boys et aux Indiens. D'allers-retours en détours dans l'espace et sur la terre, d'aventures intersidérales en commentaires irrésistibles sur les menus défauts de notre humanité, l'artiste emporte son public dans ses aventures aussi hallucinantes qu'hypnotiques…

mais le fait atterrir dans son final au cœur d'un poème lunaire, où - peut-être - le simple espoir pourrait suffire à sauver le monde… Mickaël Robinet y croit. Le public l'a suivi de tout cœur."

OUEST ECLAIR

Emmanuelle RAYMOND